Bon, on laisse le pirate cuver gentiment...
Il reprendra les présentations lorsqu'il sera en état ! ^^
Maintenant que j'ai compris comment créer des catégories,
je peux voguer librement de l'une à l'autre.

Donc, ce soir, brièvement, j'aimerais évoquer un thème à l'interface
de toutes les catégories... mais qui est finalement hors-catégorie,
puisqu'elle les surplombe toute.
Seulement, pour éviter de mettre le b*rdel, deux jours seulement
après avoir pris la (trèèès) sage décision de mettre en place un classement,
on va dire que ça fait tout de même partie d'une catégorie...
Allez, celle de ma vie, hé !

Donc, dans ce bref article, je voudrais évoquer ma très chère muse.
Celle qui accompagne mes diverses créations, depuis maintenant pas mal d'années...
Force est de constater que c'est un bien drôle de personnage,
que je ne comprends pas toujours, mais que je suis sans trop chercher à comprendre.
Il y a assez de la Science pour décrypter des mécanismes, chercher des solutions rationnelles...
(même si, à mon sens, la Science ne peut être complètement dépourvue de quelque créativité,
mais j'aurais sûrement l'occasion de vous faire un ptit pavé là-dessus, alors pour l'heure, je ferme la parenthèse. ) Voilà !

Alors, donc, ma Muse, je la suis, je l'écoute, mais parfois, j'ai envie de lui dire
"putach**, mais dans quelle embrouille tu m'embarques encore ?? o___O "

Si je vous explique que d'une petite histoire délirante entre mon frangin et moi,
on en est arrivé à une sacrée saga intergalactique qui devrait finir sous la forme d'un très gros pavé.
Que d'une BD de quelques pages, pour présenter un personnage secondaire de la-dire saga,
j'en suis arrivé à tout un univers annexe, dans lequel je ne cesse de m'éclater
avec déjà trois-quatre projets assez compacts interconnectés.
Hmm... vous en déduisez qu'elle est assez locace, même prolixe, ma Muse.
Je l'admets ! Et je ne m'en plains pas ! ^___^

Seulement, c'est via le principal média par lequel on se connecte que j'ai tendance à me laisser surprendre :
la musique... Vous allez comprendre ! :)
J'ai pris l'habitude d'associer une musique à une histoire donnée,
à un groupe de personnages, voire à chaque personnage.
Il se met alors un système de "post-it" :
Pour repenser à une scène donnée, je combine plusieurs musiques,
et je "rassemble" ainsi les protagonistes, l'ambiance, les sentiments, etc.

Dans certains cas, c'est assez simple...

Les personnages germanophones se retrouvent souvent associés à des musiques
de groupes de rock/metal outre-Rhin.

Exemple ... :)



Die Apokalyptischen Reiter - Der Weg


Les Brittish, ils aiment bien les Beatles... et ça tombe bien, moi aussi ! 
Alors, on se donne rendez-vous quelques fois au Cavern Club, à Liverpool, forcément ! X)

Nouvel exemple
(Désolée pour les hurlements hystériques du début.
C'est la seule Version Originale que j'ai trouvé sur Youtube. <__<
Je ferrai des arrangements son/image perso, plus tard !)


Yesterday _The Beatles

Pour ce qui est de les Corses de la Spada, l'association lycanthrope qui colore allègrement mes histoires
(pas de sous-entendu sur la teinte potentiellement très carmin de la couleur en question !!)
je dispose d'une variété de musiques de mon île ! :3
Des polyphoniques très traditionnelles, à des musiques plus récentes, et tous leurs intermédiaires,
pour resituer au mieux chacun de ses membres, au caractère bien forgé.
Si on omet quelques sursauts dans une comédie musicale de mes années de collège
(dont je préfère taire le nom...), c'est assez simple et "logique" pour ce cas-là.


Après, il y a les intermédiaires, et là, ça devient moins intelligible :

*Pour un Romain de l'Antiquité, reconverti en dandy londonnien fort peu respectable :
Kaito des Vocaloïds ... Avà ?? T-T


D'un autre côté, avec une pareille énergumène, pourquoi pas ?
... o__O

*Pour décrypter l'amitié entre un Français et un Allemand,
un groupe finlandais chantant en anglais ! obviously !! \o/
Poets of the Fall !
(Et, au passage, si tu passes par là,
miss Elvan', grazieee pour cette découverte ! :3)


Poets of the Fall - War (Official Video)_(HD)

*Et la nouvelle innovation de ces temps-ci, c'est...
Tchaïkovski et son sublime "Lac des Cygnes", pour décrypter
la biographie et la psychologie d'un lycanthrope basque du XXIeme siècle...
Ben voyons !

Il y a encore des fois où cette vieille fée créative qui tourbillonne
près de moi, parvient encore à me suprendre.
En fait, je l'engu*ule comme ça, mais en fait...
je crois que je l'aime bien, cette drôle de Muse ! X)

Aio, bonanotté !