Yoho, bonjour à tous !

Comme d'habitude, soyez les bienvenus au Quai des Nocturnes,
en ce premier week-end de Septembre.
Petite pensée au passage pour tous ceux qui vont retrouver les bancs 
de l'école, du collège, du lycée, ou des amphis... Saluti a tutti, fratelli !

Pendant cette brève dédicace, je constate que les habitués se sont déjà installés dans les fauteuils,
au fond de la pièce, là, à deux pas du vieux phonographe...
Ah, mì a elli, ils se doutent déjà du menu qui s'annonce :
Un peu de blabla, de la musique et une traduction.

Exactement, comme chaque week-end, hè ! :D

Seulement, aujourd'hui, c'est différent car il ne sera pas question de corse...
du moins, pas seulement ! ^^

Pour une meilleure lisibilité, le pavé qui s'annonce sera scindé en plusieurs posts
(ma, avec des liens hypertexte, et tout, pour s'y retrouver, je fais les choses bien, vous voyez !).


1ère partie consacrée à mes péripéties d'auteur en herbe :
(qui vous permettra de comprendre davantage l'originalité de la traduction de la semaine)

Je vous parlais l'autre jour, lors de mon "ritornu" des chapitres de Wolff 2 (N°2.7 & N°2.8)...
depuis, j'ai élaboré le storyboard assez détaillé du chapitre suivant
(Wolff 2.9, si vous suivez bien. X) ). Il s'est alors avéré qu'il y avait entre ces pages,
l'opportunité, peut-être, de relier enfin l'intrigue de Sonniu
(NB : Pour rappel, Sonniu, c'est cette histoire-là)...
Seulement, si je veux l'intégrer ici, perchè 'nno, mais dans ce cas,
il convient de "fermer la boucle" de ce récit. 
De ce fait, j'en suis venue à réfléchir derechef sur cette partie du projet...
Ainsi, en parallèle de Wolff 2.9, je me retrouve à écrire "Voglià : U Sonniu siquente",
comprenez "Désir : Le rêve suivant". Pas prévu dans mon programme de scribouille,
mais bon, il faut bien quelques surprises de temps en temps pour "corser" l'affaire ! X)

Alors... on retrouve les deux principaux protagonistes exactement là où on les a laissés,
et le jeu continue. Voglia... Désirer. En fait, c'en est un tout autre qui se met en place.
Dans le monde réel, tangible et matériel, de nouveau établi,
les aveux livrés à demi-mots, le temps d'un rêve tardent à se conforter,
et chacun n'est plus certain de trouver quelque réciprocité dans l'âme de l'autre.
Ce constat partagé mais non avoué mène donc à un subtile jeu de séduction.
Les codes sont revisités, à l'instar des bases-mêmes de l'amitié des deux hommes.

Bon, okay, ça a l'air compliqué comme ça, mais l'ensemble devrait tenir la route, promis.
Et promis, ce ne sera pas de la romance larmoyante,
(à la rigueur une larme d'eau de vie, eheu, ils ne sont pas contre, les bougres ! XD )
plutôt très pseudo-philo et psycho, à l'instar du premier volume.
Un soupçon d'humour, et pas mal d'action aussi au rendez-vous.
(vous pensez que ces inquiétants gaillards peuvent laisser tomber
leurs affaires sous prétexte qu'ils préféreraient se retrouver tranquille dans un coin pour...
Oui, mais nan ! XD)

Bref, la routine habituelle, quoi !

Voglia titre


Les premières pages prévues bientôt.

En espérant que vous prendrez toujours plaisir à suivre cette histoire.

^___^


Pour la deuxième partie du post, consacrée à la petite traduction,
c'est par ici que ça se passe !

 

A prestù, amicacci !!

 

Flickii