Petite note avant le week-end, juste pour poser dans un coin du Quai des Nocturnes,

ma dernière petite aquarelle.

(Oui, je sais, j'ai dit que je repasserai pour les vidéos, et cetera...ça vient, ça vient,

mais la semaine passe vraiment très vite. On est déjà Vendredi et je ne l'ai même pas vue passer o__o" )

Donc... voilà, je me fais un peu de place et je pose mon carnet d'aquarelle,

en poussant les lycanthropes apathiques, à demi-endormis sur le canapé.

Ce petit travail s'inscrit un peu dans la continuité de mes recherches d'évolution

graphique du moment. Si vous avez suivi "Dreams become true" (l'un des articles du mois dernier)

vous aurez certainement compris que je suis tentée, en ce moment, par des gribouillages

un peu plus "réalistes". En fait, depuis quelque temps, j'essaye de me rapprocher du

"style idéal" que j'aimerais atteindre pour illustrer mes histoires et notamment, 

pour les accompagner de quelques planches de BD.

(essentiellement pour StoriaNova I, dont les histoires assez courtes,
se prêteront à cet exercice sans grandes contraintes scénaristiques.)

Pour parvenir à m'améliorer dans ce sens-là, je suis retournée à mes premiers amours :

Un bon vieux carnet de croquis, ma palette d'aquarelliste en herbe,

et...de bons albums de Black Sad !

J'ignore s'il est nécessaire de présenter encore ce monument de la BD contemporaine,

mais, aioo, pour le fun : Black Sad est une série relatant les enquêtes d'un détective privé

dans les USA des années 50. Du polar noir, qui vous embarque dès les premières pages dans un univers

bien spécial. La galerie de personnages croisés au gré des pages est complexe, la physionomie

et la psychologie de chacun bien pensé. Et justement, dans la physionomie, il y a un "détail"

pour le moins intéressant : leur allure d'animaux anthropomorphes.

Loin de donner une ambiance "Mickey mène l'enquête", renforce le caractère de chacun,

et rend le message de chaque histoire plus instinctif, affranchi des codes habituels.

(Pourtant Mickey, les deux auteurs le connaissent assez bien pour avoir usé un peu leurs crayons chez Disney... ;) )

 

Outre le scénario bien rodé de Diàz Canales , toujours rythmé par une patte de velours éprise de bon jazz,

il y a le dessin de Guarnido, somptueux, dont on ne se lasse pas ! 

Oui, après cette disgression, j'en reviens tout de même au graphisme...

Et accessoirement, à ma modeste reproduction, pâle copie, censée me livrer

quelque secret de fabrique de ces pages que j'adore et déguste parfois doucement.

J'ignore si j'ai vraiment réussi, mais on va dire que c'est déjà bien essayé. n__n

Déjà quelques bons réflexes de pris, mais il faudra d'autres essais de ce genre
pour mieux maîtriser les jeux de lumière, etc.

Un petit step-by-step de ce petit boulot d'aquarelle,
réalisé avec une bonne tasse d'Hojicha* !
(un thé vert grillé de Kyoto. Délicieux... :3)

BlackSad croquis initialBlackSad aquarelle WIP1

 

Blacksad aquarelle WIP suite

Pour finir un petit aperçu du Quai des Nocturnes, en IRL ...

environnement de travail aquarelle

Ce que vous ne voyez pas !

Le drapeau à droite. Les toits de Paname à gauche ! X)

 

Yoho, amicacci,

Je vous laisse... ^^"

J'ai un petit week-end assez chargé en perspective,

mais j'essaye de trouver du temps, pour poster la traduction du week-end

et actualiser le Quai, comme prévu... :)


Sinon, pour infos :

Les chats aiment l'eau, on aime le BlackSad "à l'eau",

mais les pages de Black Sad n'aiment pas l'eau... même aromatisée au thé vert.

"Ame Rouge"... comment dire... j'suis verte ! @__@"

Bonasera a tutti ! A prestù !

:)

 

Nota Bene : L'ensemble de mes travaux à l'aquarelle sont accessibles,
en dehors des articles, via l'album "Bulles d'aquarelle". ^^