Ohé, amicacci !

Me revoilà ! :D

Le moral revient tranquille, bien qu'encore couvert de nuages.
C'est un peu comme le temps à Paname en ce moment,
alors on va dire que je suis aux couleurs locales de ce mois de Juin de m*rde !!

Comme chaque week-end, c'est l'heure de la pause musicale aux notes de l'Île. X)

Aujourd'hui, il s'agit de Core vivu de l'Arcusgi.

(Je reviendrai éditer la vidéo, pour l'instant, je n'ai pas réalisé assez de
croquis de la "scène" pour faire mon propre montage.)

Aio, on allume le poste, et on se pose un instant au Quai des Nocturnes ! ^^


Core Vivu - L'Arcusgi par Itashi2a

 

Core vivu

Paroles : C. Pieri _ L'Arcusgi
Traduction : Flickii

(NB : Je m'accorde parfois quelques libertés dans mes traductions.
Si des lettreux plus experts passent par là...
bien, n'hésitez pas à me signaler la présence de contresens... ^^")

 

Cumè un batellu chì s'affonda

Sbattulu da lu marosu

U mè core in la ronda

Di l'ore cerca riposu

Cumè un chjosu insalvatighitu

Ch'ùn cunnosce più rustaghja

U mè core innumighitu

Sparice sott'a lanaghja

 

Comme un navire qui sombre

Ballotté par la marée

Mon coeur pris dans la ronde

de cet instant recherche un répit

Comme un enclos retourné en jachère

qui ne reconnait plus la serpe

Mon coeur déshumanisé

Disparaît sous les coups de lame

 

U mè core terra sfruttata

Senza à t'acquatà hé siccatu

U ventu scemu di a spiccata

Corre in lu mio sangue malatu.

Mon coeur, terre fragile

Si tu ne lui apportes d'eau s'assèche

Le vent fou de la séparation

Court dans mon sang malade.

 

Cumè una leccia in la furesta

Aghjumpata sott'a li venti

U mè core in la tempestà

Di li guai è lu turmentu

Cumè un prigiuneru laguente

Voltà in la so pagliaccia

U mè core fruttu ardente

S'hè persu in la to fumaccia

 

Comme un chêne dans la forêt

Qui ploie sous les vents

Mon coeur est dans la tempête

du malheur et des tourments

Comme un prisonnier qui se lamente

blotti contre sa paillasse

Mon coeur, fruit ardent

s'est perdu dans ton brouillard (/orgueil).

 

U mè core terra sfruttata

Senza à t'acquatà hé siccatu

U ventu scemu di a spiccata

Corre in lu mio sangue malatu.

 

Cumé la si tronca l'ardetta

Sott'u passu furesteru

U mè core toccu di a saetta

Sbrighjuleghja d'addisperu

Cumè una barca in lu mare

Chì lotta per truvà portu

U mè core in l'acqua amare

Di li to ochji si nè mortu.

 

Comme le branchage calciné disparaît,

sous les pas d'étrangers,

Mon coeur frappé par la foudre

s'émiette de désespoir

Comme une barque en pleine mer

Qui lutte pour retrouver le port

Mon coeur se meurt

dans l'eau amère de tes yeux .

 

U mè core terra sfruttata

Senza à t'acquatà hé siccatu

U ventu scemu di a spiccata

Corre in lu mio sangue malatu.

GhjiA 1006

 

A prestu, amicacci !

 

Flickii

 

PS : Petit up' à prévoir pour Wolff2. Prochainement ! :D
En attendant, c'est exil à la laverie automatique du quartier. ^^